Puisque le temps est un élément exigeant dans le domaine de la construction, à la fin des travaux, les ouvriers mettent simplement l’accent sur la propreté afin de rendre les lieux à leur propriétaire tel qu’il leur a été laissé. Faute de pouvoir faire plus, le ménage après construction est alors souvent effectué de façon simpliste et peu soutenu par rapport à la dangerosité pour la santé de certains produits utilisés pendant les travaux.Il est possible d’éviter les problèmes de santé dus à la mauvaise qualité de l’environnement intérieur en suivant les normes et les recommandations en vigueur au Québec. Pour s’assurer qu’elles soient respectées, il faudra exiger de l’entreprise de construction qu’elle prenne le temps d’examiner et de vérifier la sécurité des lieux. Si elle ne peut se charger de cette tâche, il faudra alors faire assurer le nettoyage et les contrôles de sécurité par le biais d’une entreprise d’entretien qui pourra en plus de la propreté :

Vérifier la qualité de l’air

Après la construction d’un bâtiment ou encore après des travaux importants dans une bâtisse, il est primordial qu’une vérification de l’air soit effectuée avant votre retour sur les lieux. En matière de santé et de sécurité, la qualité de l’air d’un environnement intérieur à une grande importance. Les causes courantes de contamination après construction sont l’utilisation de matériaux tels que la colle, la fibre de verre, la peinture, les panneaux de particules, les solvants et bien sûr les produits chimiques. La contamination de l’air peut très bien aussi provenir d’un mauvais système de ventilation non observé au début de la construction ou mal nettoyé à la fin des travaux. Les conduits d’aération doivent notamment tous être minutieusement nettoyés. L’augmentation du nombre de personnes présentes dans un lieu clos cumulé à l’important nombre d’heures passées à l’intérieur contamine également un intérieur par le rejet d’une quantité importante de CO2. En cas de mauvaise qualité de l’air, les résidents peuvent alors rencontrer des symptômes comme des maux de tête, de la fatigue, des essoufflements, des étourdissements, la nausée, la toux et l’éternuement ou encore une sécheresse et irritations du nez, de la peau ou des yeux.

Vérifier la sécurité des lieux

Le nettoyage après construction passe également par la vérification de la sécurité des lieux qui doit faire partie des tâches finales de l’entreprise de construction. Elle doit notamment ramasser chaque débris produit et le placer en lieu sûr dans un contenant fermé, approprié et bien identifié par tous. Il arrive en effet que le client se retrouve avec des produits et déchets mélangés dans les contenants et qu’il veuille les trier ensuite sans prendre les précautions nécessaires. Les contenants de produits dangereux doivent également être scellés une fois pleins afin de réduire les risques d’évaporation, de fuite et de contamination. Ils doivent ensuite être évacués du lieu pour être amenés dans un lieu de collecte de déchets toxiques. Concernant les outils de construction, ils doivent tous être ramassés sans exception par l’entreprise de construction afin de laisser les lieux sécuritaires. Toutes les extrémités de matériaux, les vis, les clous ou écrous pouvant accrocher et blesser une personne doivent être ramassés ou être recouverts de façon optimale. En somme, l’entreprise est tenue de ne laisser aucun élément potentiellement dangereux, mais cela demande un contrôle minutieux après les travaux et donc de consacrer du temps à cette tâche.  

Si vous constatez que le ménage après construction a été fait sans vérification de la sécurité des lieux et de la qualité de l’air, ne négligez pas ces points en faisant appel à une entreprise d’entretien professionnelle. Celle-ci assurera le retour à la salubrité des lieux grâce à son savoir-faire, à son expérience et à ses outils adaptés à tous types de surfaces.

Pour plus d’information, contactez-nous dès maintenant!